Nous contacter : 04 42 22 80 10
CYBERLETTER

inscrivez votre adresse ci dessous

Les prêts et le taux

Le taux d’intérêt est le prix de l’emprunt. Il est constitué pour partie :

  • Des charges du préteur
  • Du coût du propre emprunt du préteur puisque bien souvent il se finance aussi
  • De la rémunération du préteur qui sera fonction de sa politique commerciale et de son appréciation du risque de ne pas être remboursé. C’est pour cela que plus les prêts sont courts et plus les taux sont bas notamment car le risque de dégradation de la situation de l’emprunteur est moins probable à court terme.

Un taux d'intérêt peut être au choix :

  • fixe : il n’évolue pas
  • variable : dans ce cas il est généralement indexé :

√       soit sur l'inflation, ce qui signifie qu'il augmente quand le taux d'inflation augmente et inversement,

√       soit sur un taux de référence du marché monétaire, par exemple l'Euribor

  • révisable (semi-variable) : l'indexation joue alors de façon limitée et par tranches de durée, par exemple par périodes annuelles.

S’il est susceptible d’évolution, il peut être « capé » ou non. « Capé » signifie qu’il ne pourra pas évoluer au-delà d’un certain taux. Par exemple, un taux variable de 3,5% capé 1 ne pourra jamais être supérieur à 4,5%

Enfin, l’évolution peut consister à :

  • Majorer ou minorer la mensualité

et/ou

  • Majorer ou minorer la durée résiduelle de l'emprunt

Dans le cadre d’un prêt, il convient de bien regarder et de comparer les seuls taux effectifs globaux (TEG) des différentes offres.

En effet, il s’agit du  taux d'intérêt qui dispose d’une définition légale et qui représente le coût réel d'un crédit.