Nous contacter : 04 42 22 80 10
CYBERLETTER

inscrivez votre adresse ci dessous

Puis-je intégrer mes enfants dans une SCI ?

Dans le respect du pacte social et s’ils sont majeurs cela ne pose aucun problème. Eu égard à la responsabilité indéfinie encourue par tout associé et à la souscription quasi systématique d’un financement pour acquérir un bien immobilier, un courant doctrinal préconise de recueillir une autorisation du juge des tutelles lorsque qu’un mineur intègre une SCI.                               

 

Puis-je diminuer mes mensualités de crédits ?

Les mensualités de crédits varient principalement au vu du capital emprunté, de la durée du prêt et du taux du crédit. Ainsi, il est nécessairement possible d’envisager au moins un rallongement de certains crédits et/ou un regroupement de crédits pour en diminuer les mensualités. Une étude au cas par cas s’avère indispensable.

 

Afin de laisser un patrimoine financier en cas de décès, j’ai souscrit une assurance-décès. A sa lecture, j’ai vu que le contrat ne fonctionnait pas en cas de suicide. Est-ce légal ?

Oui dans les assurances-décès individuelles, la couverture du suicide de l’assuré est interdite pendant la première année du contrat pour des raisons de « non incitation » évidente. En revanche, les assureurs sont obligés de couvrir le suicide dès la deuxième année.

 

Comment savoir si j’ai intérêt à faire racheter mon crédit ?

Seule une étude et une recherche de financement peut le déterminer mais un rachat de crédit est généralement avantageux en terme de coût s’il intervient au cours des premières années et si l’écart de taux est significatif. Rappelons que le coût d’un crédit n’est pas le seul élément à prendre en compte.

De nombreuses personnes rachètent leurs crédits pour des raisons de confort, de capacité d'endettement, ou de surendettement.

Comment puis-je aider financièrement ma fille à créer sa société en esthétique ?

3 solutions principales s’offrent à vous pour participer au financement de votre fille : le crédit d’argent,  la donation, la souscription au capital de la société.

Le crédit d’argent donne l’avantage d’être totalement neutre si vous avez d’autres enfants puisqu’il y aura remboursement. Un contrat de prêt écrit et enregistré au centre des impôts est préférable.

La donation peut être faite en espèce (formalités moindres), devant notaire ou non. Il existe de nombreuses modalités de donation (clause d’emploi spécifique, en avancement de la succession future …) et la bonne solution sera celle qui vous convient après avoir effectué un diagnostic précis de vos souhaits et de votre situation.

La souscription au capital vous permet d’amener de l’argent à la société de votre fille… Mais ladite société devient également pour partie la vôtre.  Vous pouvez bénéficier de certains avantages fiscaux au titre de l’impôt sur le revenu et/ou de l’ISF.