Nous contacter : 04 42 22 80 10
CYBERLETTER

inscrivez votre adresse ci dessous

Le Prêt Viager Hypothécaire

Il s’agit d’une mise à disposition d’argent (en une ou plusieurs fois) garantie par une hypothèque constituée sur un bien immobilier d’habitation appartenant à l’emprunteur.

Le remboursement ne peut se faire qu’avec le décès de l’emprunteur ou par la vente du bien ou par la volonté de l’emprunteur.

L’emprunteur doit maintenir le bien en bon état et ne pas changer sa destination (habitation).

L’emprunteur est généralement âgé d’au moins 65 ans.

Le remboursement ne peut jamais être exigé par le préteur hors le cas du décès ou de la vente (ou démembrement) du bien. Au pire donc, l’immeuble est totalement appréhendé par le banquier préteur mais JAMAIS plus.

Autrement dit, la dette qui sera constatée dans la succession de l’emprunteur ne pourra jamais être supérieure à la valeur de l’immeuble au jour du décès.

Il sera noté qu’en général, du fait de ses conditions de remboursement très avantageuses, ce prêt est proposé à des taux plus élevés que les taux d’emprunt normaux.

Il n’en demeure pas moins que, par exemple, couplé à un investissement locatif dont le financement d’origine est fini, cela peut en augmenter considérablement la rentabilité.

La somme prêtée peut être mise à disposition soit en une seule fois, soit au moyen de versements périodiques (tous les mois par exemple).

Ainsi et pour exemple un bien immobilier acquis 300 000 € qui génère un loyer annuel de 12 000 € pourra, en sus, permettre la mise à disposition de 14 000 € par an pendant 15 ans.

Un doublement de la rentabilité et ce SANS fiscalité (sur les 14 000 €) puisqu’il s’agit d’un prêt !

Autre « cerise » fiscale sur le gâteau, le Prêt Viager Hypothécaire, génère un passif pris en charge dans l’ISF…